Rédiger un cahier des charges fonctionnel

Le cahier des charges fonctionnel est un tableau portant tous les renseignements nécessaires à la présentation d’un produit. Réussir à bien structurer cet outil documentaire relève parfois de connaissances techniques qui ne sont pas accessibles à tout le monde. Comment rédiger un cahier des charges fonctionnel ?

Etapes de la rédaction d’un cahier des charges fonctionnel

Il faut rappeler que ce cahier des charges permet de faire l’unanimité sur un nouveau produit mis sur le marché par une entreprise. Sa rédaction respecte une suite d’étapes indispensables à la pertinence et à la qualité des informations fournies. Ainsi, on part généralement d’une idée, d’un besoin et d’une étude de marché… pour élaborer l’ « expression du besoin » en se servant d’un schéma simple (bête à corne). On évolue ensuite vers l’analyse fonctionnelle en se servant du diagramme pieuvre ou diagramme des interacteurs. La troisième étape est celle de l’élaboration du cahier des charges.

Pour ce faire, il faudra recenser grâce à une réelle étude de marché, toutes les caractéristiques nécessaires attendues par la clientèle potentielle pour le nouveau produit. Lesdites caractéristiques doivent pouvoirs faire le point des attentes du marché par rapport à la présentation, aux propriétés techniques etc. Ces informations permettront d’aborder la première étape.

Etape 1 : Expression du besoin

Cette étape fait la collecte de toutes les informations relatives à une série de questions à savoir :

  • À qui le nouveau produit rend-il service ?
  • Sur quoi agit-il ?
  • Quel est son objectif ?
  • Dans quel but est-il réalisé ?

Les diverses réponses obtenues permettront de formuler la fonction d’usage du nouveau produit.

Etape 2 : Analyse fonctionnelle

Il s’agit de placer au centre, le produit et de lister tout autour, l’ensemble des éléments externes qui interagissent avec le nouveau produit. Il convient ensuite d’hiérarchiser les fonctions du produit. Ainsi, on a la fonction principale (FP) et la fonction contrainte (FC). Généralement, les FP (FP1, FP2…) utilisent le verbe d’action « permettre » tandis que les FC (FC1, FC2…) utilisent le verbe « devoir ».

Etape 3 : Rédaction du cahier des charges fonctionnel

Il est question de remplir le tableau à plusieurs colonnes. La première colonne est relative aux repères, c’est-à-dire la liste des fonctions retenues. Il faudra alors faire correspondre à chaque fonction, les critères et les niveaux qui feront l’objet de la deuxième et de la troisième colonne. Il faut rappeler que le critère est un paramètre observable ou mesurable tandis que le niveau est la valeur souhaitée pour un critère donné.

En définitive, le cahier des charges fonctionnel est un outil déterminant qui conditionne le succès d’un nouveau produit mis sur le marché par une entreprise.

À lire cette semaine

Comment utiliser la méthode DMAIC en gestion de projet

Cet article explique la méthode DMAIC de manière pratique. Après l'avoir lu, vous comprendrez les bases de cet ainsi que le fonctionnement...

L’art d’utiliser l’effet miroir en entretien d’embauche

Lors d'un entretien d'embauche, vos mots et votre langage corporel doivent envoyer le bon message afin d'établir un rapport de confiance avec...

10 conseils pour rédiger un cahier des charges de site web

Feriez-vous confiance à un constructeur pour commencer à construire votre maison sans aucun plan ? Il en va de même pour les...

6 enjeux du télétravail et comment les surmonter

Travailler à distance à de nombreux avantages pour les professionnels, mais cela comporte son propre ensemble de problèmes qui sont malheureusement souvent...

9 conseils pour rendre vos réunions plus productives

Voici 9 bonnes pratiques pour transformer les réunions peu fructueuses en séances de travail productives. Nous connaissons tous la...

Rejoindre la veille stratégique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici